31. Climat et environnement : redevenir pionniers !

climat-environnement

DéFI a été un précurseur en matière de climat et d’environnement. Nous le rappelons trop peu souvent : en Région bruxelloise, ce sont des mandataires FDF qui ont, les premiers, mis en place des mesures qui nous paraissent aujourd’hui de bon sens : tri des déchets, lutte contre la pollution, lutte contre le survol, etc.

Aujourd’hui, la conscience écologique a imprégné toute la société, et aucune formation politique ne peut la négliger. Tout un chacun intègre le logiciel écologique ; mais des débats de nature politique vont subsister sur la manière d’en tenir compte. Ainsi, une partie du mouvement écologiste invite à ce que les politiques visant à sauver le climat prévalent de manière absolue sur toute autre considération, arguant que, comme l’enjeu est la sauvegarde de la planète et de l’espèce humaine, il est normal que toutes les autres priorités politiques s’effacent. Ce point de vue est très populaire parce qu’il est simple (comment ne pas céder la priorité vu l’enjeu ?), altruiste (il s’agit de penser le monde de demain, donc de ses enfants et petits-enfants) et binaire (la population, et ses jeunes en particulier, contre les politiques « qui ne font rien »).

Faire de la sauvegarde du climat une priorité fondamentale de toutes les politiques est indispensable, c’est entendu. Mais cela peut-il se faire au détriment de toutes les autres nécessités ? Cela pourrait-il par exemple se faire contre les pauvres et les démunis ? Cela doit-il se faire au risque de tuer la croissance économique et d’abolir le système de libre-échange ? Cela doit-il se faire au détriment de populations d’autres pays ? Par exemple, alors que le premier responsable des émanations de CO2 est l’isolation des habitations, serait-il raisonnable d’imposer du jour au lendemain leur isolation, alors que ce sont les plus démunis qui vivent dans les passoires énergétiques (et qui roulent dans les plus vieilles et polluantes des voitures) ? Bien sûr que non. Raison pour laquelle le terme de transition écologique s’est peu à peu imposé : sauver la planète, mais le faire sans casser la machine, en veillant à ce que les intérêts du plus grand nombre, et singulièrement des plus précarisés, soient sauvegardés.

DéFI doit encore beaucoup travailler sur ces sujets, et redevenir le pionnier qu’il était à ses débits. C’est de chez nous que doivent surgir les meilleures idées pour que demain nous réussissions cette transition. Je propose donc les balises suivantes :

  • La lutte contre le réchauffement climatique, et plus précisément les objectifs de la COP21 (Paris), doit être intégrée de manière transversale dans chaque politique ;
  • Nous pensons que cette lutte doit se faire dans le cadre de l’économie de marché, et que celui-ci doit être stimulé en ce sens ; non seulement en vue d’adapter sa production et ses activités de manière à ce qu’elles soient les plus vertes possible, mais aussi en innovant et en trouvant les avancées technologiques qui permettront d’atteindre ces objectifs ;
  • La question du nucléaire doit être posée sans tabou : s’il est possible de fermer nos centrales en 2025 comme prévu sans engendrer de nouvelles pollutions et sans nous rendre entièrement dépendants de l’étranger, cela doit être fait. Si ce n’est pas le cas, il faut pouvoir regarder en face toutes les options disponibles.
  • Il faut de toute façon un investissement massif dans les énergies renouvelables, notamment en réalisant le marché commun du renouvelable que nous proposions lors de la campagne 2019 ;
  • En matière d’isolation, tous les citoyens concernés doivent avoir l’opportunité d’isoler leurs logements sans se ruiner, selon une politique de primes et d’accompagnement adaptée
  • En matière de transports, la priorité doit aller au développement de moyens alternatifs ; sanctionner les comportements sans que ces modes n’existent serait contreproductif. Le développement de nouvelles lignes de métro à Bruxelles, par exemple, doit rester une priorité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.